ÉDUCATEUR CANIN

LES MÉTIERS DU CHIEN ET DU CHAT

Métier de

ÉDUCATEUR CANIN

Le métier d’éducateur canin est en émergence et en recherche de professionnalisation. Il est apparu dans les années soixante pour faire face à une demande croissante du public, suite aux difficultés d’insertion du chien dans la société, que ce soit la cellule familiale ou, de plus en plus, la société au sens large. L’éducateur canin a un rôle qui « consiste à expliquer au maître le fonctionnement de son chien et au chien le fonctionnement de son maître ». Il travaille donc sur la relation homme/chien.

ACTIVITÉS

Source référentiel BP éducateur canin

L’éducateur est la personne qui adapte le comportement du chien à son environnement et aux contraintes de notre société. Il enseigne au chien un certain nombre de règles comportementales destinées à en faire un compagnon agréable pour son maître et un animal bien inséré dans la vie en société. Il intervient sur des cas d’éducation et d’intégration simple ne nécessitant pas une connaissance approfondie des comportements déviants. Néanmoins, il sait reconnaître ces comportements déviants, car il connaît les principales composantes du comportement canin. L’éducateur apprend également au propriétaire à comprendre les ressorts essentiels régissant le comportement de son chien et la façon de les utiliser. Il lui apprend à respecter le confort et l’intégrité de son compagnon et à guider ou gérer son chien d’une manière harmonieuse et civique afin de limiter les causes de nuisances possibles.

L’éducateur comportementaliste (le mot comportementaliste est ici utilisé comme adjectif), est un éducateur qui a une connaissance approfondie des comportements déviants lui permettant de mettre en oeuvre un programme de rééducation comportementale. Il n’intervient pas sur les cas de troubles morbides relevant de la matière médicale (rôle du vétérinaire), mais sait les reconnaître car il connaît parfaitement le catalogue des comportements canins (éthogramme). Il doit avoir un esprit ouvert et de solides qualités humaines personnelles pour harmoniser les rapports du propriétaire avec son chien, et favoriser l’intégration du couple formé dans son environnement social.

Le dresseur utilise les prédispositions naturelles d’un chien en les adaptant à l’exécution d’une série d’actions rationnelles au service de l’homme (chasse, troupeaux, aides, secours, sécurité, …). Il est aussi un éducateur, il n’est pas un éducateur comportementaliste

LIEU

L’éducation, est souvent sous forme d’entreprises unipersonnelles.

L’éducateur canin exerce majoritairement dans le cadre d’une entreprise en nom personnel ou EURL. Il peut avoir des salariés ou travailler avec des membres de sa famille. Il peut disposer de locaux adaptés à l’éducation des chiens et à l’accueil des clients. Ces locaux sont conformes à la législation.

L’éducateur canin exerce son activité dans sa structure et/ou au domicile du maître du chien et/ou en extérieur, que ce soit en ville ou à la campagne. Il éduque des chiens et conseille les maîtres, afin de construire ou reconstruire le lien entre l’homme et son animal. Son activité consiste en cours particuliers et/ou collectifs au sein de sa structure, en interventions à domicile et en conseils verbaux ou écrits.

Il peut diversifier ses activités : dressage, pensionnage (hôtellerie), élevage, toilettage, etc… La capacité en gestion et conduite de l’entreprise est primordiale.

PROFIL

Si le métier semble attractif pour les jeunes, les conditions de travail peuvent parfois être pénibles : disponibilité, intempéries, exigences de la clientèle et pour ceux qui ont des installations : odeurs, nettoyage des locaux, contrôle et traitement des excréments, bruits, etc… Néanmoins, les installations modernes et les principes d’hygiène réduisent considérablement ces contraintes. Les horaires sont contraignants (action en dehors des heures de travail des clients).

Le métier est caractérisé par la relation de l’individu au « vivant » animal. L’éducateur doit gérer cette relation, ce qui demande un grand sens de la pédagogie et un minimum de psychologie ; les clients mettant beaucoup de leur affectif dans leur relation à leur chien. Pour envisager une réussite professionnelle, cette relation implique une importante capacité d’observation, de communication avec l’animal et avec son maître, et un goût marqué pour approfondir ses connaissances sur le comportement canin. Il doit faire preuve d’assurance vis-à-vis des chiens. Il doit avoir le sens de la commercialisation et de la relation avec le client. Il ne doit pas être rebuté par les différentes contraintes liées au vivant (horaires, vacances etc..).

CARRIÈRE

Il travaille en respectant un contrat passé avec le propriétaire du chien. Il a des obligations de moyens au regard de la loi, mais aussi de résultats au regard de sa pratique commerciale. Il peut organiser son travail, en fonction des impératifs de ses clients : il est autonome dans son emploi du temps. Il travaille souvent seul et doit réagir à des aléas (maladies, stress des animaux, pannes, etc…). Lorsqu’il travaille avec des salariés, il a un rôle d’encadrement. Il est responsable des chiens que son client lui confie et des incidents ou accidents que peuvent occasionner ces chiens.

ÉVOLUTION

Evolution dans l’emploi :

L’éducateur étant chef d’entreprise, il pourra évoluer en se perfectionnant et/ou en agrandissant sa structure (employeur potentiel) ou encore en se diversifiant dans d’autres activités liées au chien. S’il est salarié, il pourra augmenter son niveau de compétence pour optimiser sa carrière professionnelle ou/et s’installer.

Evolution hors de l’emploi :

Les connaissances et expériences acquises peuvent faciliter son insertion dans d’autres métiers du secteur canin : il peut devenir éleveur, dresseur ou pensionneur, … Il peut aussi travailler pour de grosses structures : élevages, entreprises d’aliments pour animaux, organisations professionnelles, etc…, ceci souvent à la suite d’une formation complémentaire.

TITRES ET DIPLÔMES

Brevet Professionnel (B.P.) Éducateur canin (niveau 4)

L’éducateur canin assure l’éducation des chiens selon des méthodes adaptées à la race et à l’environnement de chaque animal (chien de garde, de compagnie). S’il travaille souvent seul, il conseille les propriétaires et répond à toutes leurs questions en matière d’alimentation, de santé, d’hygiène, de confort ou de législation.

Condition d’inscription : Signer un contrat d’apprentissage de deux ans ou suivre une formation adulte de 8 mois

Pour connaitre les écoles dispensant la formation, contactez-nous